Ascelliance Retraite, Service Gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD en France

Accident Vasculaire Cérébral (AVC)

AVC : Causes, signes, conséquence que faire ?

Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
Les causes, les signes et les conséquences des AVC ?

L’Accident Vasculaire Cérébral représente la 3ème cause de mortalité pour les hommes et la 1ère pour les femmes.

Cet « événement de santé », bien que fréquent, est donc loin d’être anodin. C’est pourquoi il est important que chacun soit au courant des symptômes pour pouvoir reconnaitre l’AVC et agir très vite dès leurs détections.

Lorsqu’un  vaisseau du cerveau est atteint, on parle d’AVC, ou plus communément d’Attaque Cérébrale.

Il en existe 2 grands types d' AVC :

  • Ischémique : le sang cesse soudainement de circuler dans un des vaisseaux sanguins du cerveau, provoquant la privation d’oxygène du cerveau.
  • Hémorragique : dans ce cas là, un vaisseau cérébral se rompt, provoquant une hémorragie dans le cerveau.

Ces 2 types d’AVC amènent les mêmes symptômes et ne sont différenciables qu’à l’aide d’un scanner ou d’une IRM du cerveau.

Les facteurs de risque d’un AVC

150 000 personnes en France sont chaque année victimes d’un AVC.

Tout le monde est susceptible d’être toucher pour un AVC, en revanche, des facteurs de risque accroissent sa survenue : hypertension artérielle, cholestérol, diabète, sédentarité, obésité, fibrillation atriale…

Vous remarquerez qu’il est possible d’avoir un contrôle sur la plupart de ces facteurs en mangeant peu salé ou en pratiquant une activité physique régulière par exemple.

Ne pas fumer ni boire excessivement ou bien encore contrôler sa tension artérielle et traiter l’hypertension artérielle seront aussi des reflexes qui diminueront vos risques d’AVC.

Reconnaitre un AVC

Les symptômes varient selon la zone du cerveau qui est touchée. Toutefois, les 4 principaux signes à surveiller sont les suivants :

  • Visage paralysé,
  • Paralysie ou faiblesse d’un membre (bras ou jambe) ou de la moitié du corps,
  • Trouble de la parole,
  • Trouble de la vision.

D’autres signes pourront survenir, mais moins fréquemment :

  • Troubles de l’équilibre,
  • Fortes céphalées,
  • Perte de sensibilité…

Que faire en cas d’AVC ?

A l’apparition d’au moins un seul de ces signes, appeler en urgence le 15, même si ces signes s’estompent rapidement !

Le patient sera conduit vers un service hospitalier où les examens nécessaires seront faits afin de pouvoir donner un traitement adapté. La rapidité de prise en charge essentiel : le pronostic en dépend.

Plus le traitement existant est administré vite, plus il sera efficace ! Dans cette situation, chaque minute importe pour augmenter les chances de récupération du handicap.

Après un AVC, et même à la sortie de l'hospitalisation, il arrive que les patients soient particulièrement affaiblis.

Dans ce cas là, ne pas hésiter à avoir recourt, même temporairement, à des services de maintien à domicile afin que le retour à domicile se déroule le mieux possible !

En recherche de solution pour un proche âgé en maison de retraite, consultez nos spécialistes au 04 72 69 89 09.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?