Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Un rapport avec des mesures pour les malades Alzheimer et leurs aidants

Un parcours de soins attendu pour les malades Alzheimer

Les malades alzheimer à domicile ou en ehpad
Des mesures pour améliorer la prise en charge des personnes Alzheimer à domicile ou en maison de retraite

Marisol Touraine a présenté le 11 avril 2017 des mesures fortes et concrètes suite au rapport relatif au parcours des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

C'est Michel Clanet qui a proposé un "Protocole opérationnel qui permet d'améliorer :

  • Le repérage,
  • Le diagnostic,
  • La prise en charge des malades d'Alzheimer en évitant les situations d'errance.

Il en découle plusieurs recommandations pour améliorer la prise en charge et l'accompagnement des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer et s'appuie sur une démarche non médicamenteuse, globale et pluridisciplinaire.

Voici quelques mesures phares :

Une amélioration des conditions d'entrée dans le parcours de soins des malades Alzheimer

Il s'agit des personnes âgées qui ne sont pas repérées à domicile car elles refusent les soins, les personnes âgées entrées en ehpad sans diagnostic, les personnes âgées vulnérables...

Pour établir un diagnostic en amont au moment opportun, une démarche diagnostique doit être mise en place. Pour cela, il est nécessaire de diffuser des outils de repérage et une aide au repérage qui pourrait être dispensée au médecin généraliste.

Un Projet personnalisé de soins et d'aide pourrait être organisé par le médecin référent et les professionnels concernés pour permettre une "approche intégrée du soin et de l'accompagnement" évoluant selon la maladie d'Alzheimer.

Dans ce projet personnalisé de soins serait indiqué la prescription des médicaments, les interventions des professionnels du secteur médico-social... Ce document serait accessible en outil de partage entre professionnels.

Développer l'accès aux dispositifs MAIA

Les dispositifs MAIA ne sont pas suffisament exploités selont Michel Clanet ; leurs organisations varient selon où l'on se situe, les dispositifs sont mal connus et parfois peu lisibles par les professionnels.

Le rapport préconise pour les MAIA une finalisation du maillage territorial, une clarification des fonctions avec un positionnement sur le territoire (par rapport aux autres dispositifs)

Le renforcement de la formation des intervenants

Pour une meilleure qualité de vie en EHPAD des malades Alzheimer, les directeurs de maisons de retraite doivent mettre l'accent sur la formation du personnel pour accroitre la bientraitance des résidents.

Des espaces éthiques régionaux plus mobilisés

Selon le plan 2014-2019 "maladies neuro-dégénératives", de nombreux travaux sont consacrés à la maladie Alzheimer et ceux-ci doivent contribuer à répondre au questionnement des professionnels de terrain.

Force est de constater que la maladie d'Alzheimer reste encore mal connue et est source d'inquiétude.

Michel Clanet préconise une stratégie de communication grand public pour faire changer le regard que nous portons sur les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et assimilés.

En recherche de solution pour un proche âgé en maison de retraite, consultez nos spécialistes au 04 72 69 89 09.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?