Votre agence conseils en residence services seniors, maison de retraite et maintien à domicile SERVICE GRATUIT

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

En savoir plus sur la maladie de Parkinson

Maladie parkinson

Maladie parkinson

La maladie de Parkinson en maison de retraite

La maladie de Parkinson : une maladie à évolution lente

Qu'est-ce que la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative c'est-à-dire la perte de neurones dopaminergique. Leur fonction est de produire et libérer la dopamine qui est un neurotransmetteur essentiel au contrôle des mouvements du corps.

Qui est concerné ?

La maladie affecte essentiellement les personnes de plus de 60 ans, mais 10% d'entre elles ont moins de 50 ans.

Quelle est l'origine de la maladie de Parkinson ?

L’origine de cette maladie reste obscure, mais peut être déclenchée par un élément de notre environnement

Quelles sont les causes du Parkinson ?

Deux causes peuvent être à l’origine de la maladie de Parkinson, comme le contact avec les pesticides ou transmissible génétiquement.

De plus en plus de recherches sont effectuées sur des infections de rhinophynragite qui évoluent lentement et qui arrivent jusqu’au système nerveux. (Recherche en cours sur la gastroentérite).

Comment se présente cette maladie et quelle est son évolution ?

Une infection peut débuter à l’adolescence, elle arrive jusqu’au cerveau mais ne se déclenche pas.

Les principaux symptômes sont : lenteur, tremblement, lourdeur et perte de neurones.

Il existe différentes phases pour la maladie de Parkinson:

  • Phase pré-motrice  : diminution de l’odorat, problème pour distinguer les couleurs, constipation, anxiété, sommeil agité (une personne non atteinte de la maladie est complètement paralysée pendant son sommeil alors qu’une personne atteinte de cette maladie n’est plus paralysée pendant son sommeil) ou trouble du comportement dans le sommeil paradoxal.
  • Phase motrice : tremblement chez 40 % des personnes atteintes, lenteur des gestes, diminution de l’écriture, douleurs, contractures musculaires, bras figé, figure figée, trouble de la marche.

Certains symptômes moteurs peuvent être dus au traitement, mouvement anormaux, dyskinésie.

Pour diagnostiquer cette maladie aucun examen n’est à faire à part un examen neurologique (IRM, épine génétique).

Quel traitement existe-t-il ?

Si le traitement ne marche pas cela peut être une autre maladie, les neuroleptiques traitements donnés par les psychiatres peuvent parfois provoquer les mêmes symptômes que la maladie de Parkinson.

Il existe un examen le Datscan qui permet de calculer la dopamine dans le cerveau mais cet examen n’est pas souvent utilisé par les patients.

En ce qui concerne le traitement il varie selon l’âge du patient.

L'évolution de la maladie est propre à chacun et résulte de nombreux facteurs. Certains signes comme la difficulté à parler peuvent apparaître après plusieurs années. 

En résumé :

On ne meurt pas de la maladie de Parkinson. On vit avec au quotidien. Des traitements sont mis en place pour diminuer les symptômes mais LA solution n’a pas encore été découverte.

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont forcées de suivre le rythme irrégulier du corps dans lequel elles sont enfermées. Les périodes où elles se sentent bien, où elles bougent normalement et sont détendues, sont souvent contrées par des périodes dites « OFF » où le corps se bloque, se crispe, tremble et où l’angoisse et la tristesse reviennent.

Pour elles, comme pour leur entourage, il est parfois difficile de suivre ce rythme décalé. Cette maladie requiert impérativement l’intervention d’une équipe thérapeutique multidisciplinaire.

Quelques conseils pour mieux gérer le quotidien d'un malade atteint de Parkinson

  • Tout d’abord il y a 3 mots d’ordre à respecter : ne pas presser, ne pas pousser (ou tirer), ne pas « oublier ».
  • Le stress aggrave les symptômes de la maladie. Il faut donc faire très attention à ne pas brusquer le malade. Ensuite, l’équilibre étant souvent précaire chez les malades atteints de Parkinson, il faut limiter au maximum les risques de chute. Enfin, il ne faut jamais laisser une personne atteinte de Parkinson, seule.
  • Il existe d’autres petites astuces pour les gestes du quotidien comme attendre l’effet des médicaments avant les repas, la toilette et l’habillage.
  • Lors des repas, vous pouvez aussi choisir une vaisselle incassable, utiliser des pailles pour les liquide, donner de l’eau gélifiée (plus facile à boire) ou faire sucer des glaçons à la personnes environ 20 minutes avant le repas si la personne a du mal à déglutir.
  • Lors des déplacements, laissez le malade estimer ses possibilités, soutenez-le par l’avant bras et aidez-le à se concentrer sur la marche en rythmant le pas, en chantant ou en comptant les pas. 
  • Afin d’éviter les blocages de la marche, courants chez les personnes atteintes de Parkinson, prenez des virages larges et évitez de piétiner.
  • Enfin n’hésitez pas à vous entourer d’une équipe thérapeutique multidisciplinaire qui pourra prendre en charge votre proche atteint de Parkinson et vous soutenir dans les périodes plus difficiles
  • Vous pouvez aussi vous rendre dans une antenne de l’Association France Parkinson qui organise parfois des activités pour les malades et leurs familles. Une occasion de se changer les idées ensemble et de relâcher un peu la pression du quotidien.

Rendez-vous sur www.franceparkinson.fr

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !

Choisir une maison de retraite

Dans la même rubrique

Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

EHPAD : Qu'est-ce que c'est ?

Les ehpad représentent aujourd'hui la majorité des hébergements d'accueil pour les personnes âgées soit généralement les maisons de retraite.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer

Pour bien connaître la maladie d'Alzheimer pour mieux gérer le quotidien à domicile ou en maison de retraite

 

Tarifs en EHPAD ou maison de retraite

Les tarifs d'une EHPAD

Les tarifs d'une maison de retraite – ou établissement Ehpad – sont constitués de trois éléments : le forfait soins, le tarif dépendance, et le tarif hébergement.

Pourquoi faire un mandat de protection future ?

Le mandat de protection future

Le mandat de protection future permet de désigner à l'avance une personne qui prendra pour la personne âgée les décisions importantes en cas de perte d'autonomie.