Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Qu'est-ce qu'une Unité de Vie Protégée ?

Quelles sont les missions des UVP ?

UVP Unité de Vie Protégée
Les UVP (Unité de Vie Protégée en EHPAD), anciennement « cantou » (centre d'animation naturel tiré d'occupations utiles), sont des unités spécialisées dans l'accueil de personnes souffrant de maladies Alzheimer ou apparentées.

Les UVP : Unités de Vie Protégées

La France compte actuellement près de 3 millions de personnes concernées par la maladie d’Alzheimer.

Plus de 220 000 cas sont diagnostiqués tous les ans.

Cette  pathologie à terme, ne sera plus gérable pour l’entourage et un placement en unité Alzheimer va s’avérer nécessaire.

Arrive alors le moment où le malade doit être pris en charge dans des Unités de Vie Protégées, et aidé par une équipe médicale spécialisée.

Vous avez un proche en perte d'autonomie souffrant d'une pathologie de type Alzheimer ? Vous recherchez une place en UVP en ehpad ou en établissement spécifique pour l'accueil des malades Alzheimer ?

Ascelliance Retraite est un service gratuit spécialisé dans l'aide aux familles pour trouver des solutions en ehpad, UVP, Unité Spécialisée Alzheimer... Partout en France.

Pour obtenir une liste d'ehpad adaptés pour votre proche et avoir des conseils avisés, contactez nos spécialistes au 04 72 69 89 09 ou sur contact.

Différentes possibilités existent, cela va de l’UVP ou encore CANTOU au PASA (Pôle d’Activité et de Soins), à l’UHR (Unité d’Hébergement Renforcé) ou encore à l’UPG (Unité PsychoGériatrique) en passant par les unités Alzheimer.

 La prise en charge en unités de vie protégées

Les unités de vie protégées étaient précédemment appelées CANTOU.

Il convient de préciser que CANTOU est l’acronyme de Centre d’Animation Naturel Tiré d’Occupations Utiles.

Ces UVP sont des structures qui sont spécialement conçues pour les séniors atteints de la maladie d’Alzheimer.

Dans l’accueil des personnes âgées à protéger

Pour pouvoir être hébergé dans une unité Alzheimer, il faut que le malade soit âgé de plus de 60 ans et qu’il souffre de troubles cognitifs ou de troubles du comportement.

Bien entendu, les admissions dans un CANTOU se font sur dossier médical.

Le médecin coordonnateur va ouvrir un dossier, vérifier les critères d’admission et tenter dans la mesure du possible, d’obtenir un consentement de la personne concernée. Si la personne n’est pas en état de donner son accord de façon éclairée, le médecin demandera le consentement d’un proche. Il va cependant faire de son mieux pour obtenir l’adhésion du futur résident au sujet de son placement dans une unité spécialisée Alzheimer.

Dans des lieux sécurisés souvent intégrés dans les EHPAD

Les résidents des EHPAD souffrent à 90% de troubles cognitifs. Aussi la plupart de ces établissements se sont dotés d’une Unité Spécialisée Alzheimer (USA) voire de plusieurs de ces unités.

On en compte près de 3000 en France.

Les UVP sont en général des petites structures qui comportent en moyenne 18 résidents avec un maximum de 25 lits. Le but en est de permettre une bonne prise en charge des patients.

Une unité Alzheimer est un lieu, certes hautement sécurisé, mais qui donne aux résidents la possibilité de vivre une vie aussi normale que possible.

Ainsi les fenêtres sont verrouillables, et les issues principales ne permettent la sortie que par digicodes ou badges.

Le mobilier et l’équipement sont conçus pour éviter les accidents. La lumière et les teintes sont douces pour éviter l’éblouissement et créer des espaces apaisants.

Bien entendu les résidents disposent de chambres individuelles.

Le décor est conçu pour être le plus chaleureux possible en intégrant des objets familiers.

Certains CANTOU disposent de jardins thérapeutiques.

Par des équipes pluridisciplinaires

Dans une unité spécialisée Alzheimer, les malades sont pris en charges par des équipes pluridisciplinaires qui vont respecter le plus possible le rythme du patient.

Ces équipes sont composées de professionnels spécialisés dans la dépendance et les troubles cognitifs.

Elles comportent des médecins, médecin coordonnateur y compris, et des soignants spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de ces troubles. Ces professionnels sont accompagnés d’ergothérapeutes, de psychomotriciens  et de psychologues.

Pour une prise en charge adaptée à l’état du patient

La prise en charge prévoit un mode de vie collectif conjugué à une prise en charge individuelle.

Les repas vont être collectifs, des salles de détente sont mises à la disposition des résidents.

Des ateliers de stimulation cognitive et sensorielle vont être proposés aux patients. Ces activités sont destinées à permettre au patient de ralentir l’installation de la dépendance et de réduire ses troubles.

Le séjour dans une unité Alzheimer n’est pas forcément définitif. Lorsque l’état du patient s’améliore de façon significative, il peut quitter le CANTOU pour retourner dans un EHPAD traditionnel.

Respectueuse de son rythme

A côté de cet aspect collectif, le patient va être pris en charge individuellement en respectant au mieux son rythme de vie habituel.

Les autres structures

Le PASA et l’UHR sont aussi des unités de vie protégées.

Simplement le public visé n’est pas le même et les prestations sont différentes.

Ainsi, un PASA est une structure de jour, adossée à un EHPAD. Les personnes accueillies viennent en journée, ce sont des malades atteints de troubles modérés. Ils prennent leur déjeuner sur place et y réalisent leurs activités. Ils sont encadrés par une équipe comportant le médecin coordonnateur, des assistants de soins en gérontologie, un ergothérapeute ou un psychomotricien ainsi qu’un psychologue.

L’UHR lui, est adossé à un EHPAD ou à un USLD (unité de soins de longue durée). Cette unité comporte une équipe médicale structurée de la même façon que la précédente. Néanmoins s’y rajoutent du personnel infirmier ainsi que des soignants de nuit.

Enfin, il y a les unités psychogériatriques qui elles, sont des résidences hébergeant des personnes souffrant de troubles empêchant une vie totalement autonome. Ces unités sont faites de chambres équipées de douches et de sanitaires. Un service de restauration prend les patients en charge. Les résidents sont suivis par des équipes médicales pluridisciplinaires et chaque unité comporte au moins un aide-soignant présent 24 heures sur 24 tous les jours de la semaine.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?