Votre agence conseils en residence services seniors, maison de retraite et maintien à domicile SERVICE GRATUIT

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

La maltraitance des personnes âgées

La maltraitance des personnes âgées

La maltraitance des personnes âgées

Comment lutter contre la maltraitance à domicile ou en maison de retraite

Lutter contre la maltraitance des personnes âgées

Qu'est-ce que la maltraitance ?

La maltraitance n'est pas uniquement physique elle peut aussi être financière ou psychologique.

"La maltraitance se caractérise par tout acte ou omission commis par une personne s'il porte atteinte à la vie, à l'intégrité corporelle ou psychique ou à la liberté d'une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière". 

Professeur Robert Hugonot

Que dit la loi sur la maltraitance ?

L'Article 434-3 du Code pénal précise que  :

"Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de mauvais traitements ou privations infligés à (...) une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison de son âge (...), de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 735 € d'amende."

Quelles sont les formes de maltraitance à domicile ou en maison de retraite ?

La maltraitance physique :

Ce sont les coups, blessures, bousculades, maltraitance sexuelle.

L’expérience des écoutants en association d’entraide montre que le maltraitant est souvent un membre de la famille sous l’emprise de l’alcool ou à bout de patience.

Les violences physiques représentent 15% des cas de maltraitance recensés.

La maltraitance psychologique :

Elle se situe au niveau du chantage, infantilisation, insultes, tutoiement, pression morale, humiliation, isolement.

Les violences psychologiques sont insidieuses, elles ne laissent pas de marques juste de la détresse et de la tristesse.

La maltraitance psychologique représente 35% des cas de maltraitance.

La maltraitance financière :

Elle se manifeste par le détournement de la pension, des biens, captation d’héritage, signatures forcées, menaces pour soutirer de l’argent.

Cette forme de maltraitance est la plus couramment rencontrée et représente 35% des cas de maltraitance.

Dans 80% des cas la maltraitance s’exerce à domicile et se cache au sein de l’espace familial mais aussi par les professionnels.

La bientraitance

Qu'est-ce que la bientraitance ?

La Bientraitance consiste à aborder l’autre, le plus fragile, avec une attitude positive et avec le souci de faire le bien pour lui. Il convient de retenir l’importance de l’intention envers l’autre, intention que viendront soutenir et expliciter le projet individuel d’accompagnement et le projet d’établissement et de service.

A quoi sert la bientraitance ?

La bientraitance sert à :

  • L'amélioration de la qualité de vie des personnes âgées résidant en EHPAD      (Etablissement d’Hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes) :
  • L'amélioration de la qualité de l’accompagnement, du ʺprendre soinʺ,
  • L'amélioration de la qualité des soins.
  • A l'amélioration de la qualité de l’environnement de travail desprofessionnels de ces établissements 
  • A la reconnaissance et valorisation du haut niveau de réflexion de la plupart des soignants.

La bientraitance c'est aussi la mise à disposition des établissements d’un outil de questionnement permanent des pratiques pour le déploiement de la bientraitance.

Bientraitance : de quoi parlons-nous ?

  •  Pas de recette, pas de dogme, mais une attention de tous les instants de la part de chacun et de tous à la fois.
  •  Pas de définition univoque.
  •  La base : le respect des principes éthiques fondamentaux.
  1.  Les principes d’humanité et de dignité : conserver à chacun sa place de sujet (le ʺjeʺ) :
  2.  Le principe de solidarité
  3. Le principe d’équité et de justice
  4. Le principe d’autonomie (liberté de choix)

Etre bien traitant, c’est plus que soigner, assister, accompagner avec compétence

C’est permettre à la personne de vivre la dépendance dans la dignité.

ʺ[…] soigner c’est aussi dévisager, parler – reconnaître par le regard et la parole la souveraineté intacte de ceux qui ont tout perduʺ

Extrait de ʺLa présence pureʺ, de Christian Bobin (Ed. Le temps qui passe, 1999)

Vous êtes victime(s) de maltraitance, composer le :

  • 3977

  • NUMERO NATIONAL

  • CONTRE LA MALTRAITANCE

  • DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES

  •   http://www.3977contrelamaltraitance.org/

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !

Les aides

Dans la même rubrique

Comment faire une mise sous tutelle ?

La mise sous tutelle

Pour lutter contre les abus sur des personnes âgées en maison de retraite ou à domicile. il existe entre autre la tutelle et curatelle.