Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Les aides financières pour les seniors

Quelles aides financières

Pour payer une résidence senior ou EHPAD ?

Lorsque la problématique de l’hébergement en établissement spécialisé, que ce soit une résidence senior, un logement senior ou un ehpad, survient, on ne peut s’empêcher d’évoquer les tarifs. Financer ehpad peut être difficile. En effet, ils sont parfois très onéreux et les retraites ou pensions des seniors peuvent s’avérer insuffisantes pour les couvrir intégralement.

D’autant plus que les revenus des personnes âgées ont tendance à diminuer, avec un coût de la vie qui augmente régulièrement. Il est donc important de connaître les aides financières auxquelles les personnes âgées ont droit. Elles peuvent en effet bénéficier d’aides financières, d’allocations ou même d’aides à domicile.

Quelles sont les aides qui existent et auxquelles les seniors peuvent prétendre en fonction de leurs revenus ? Faisons le point.

Quelles sont les aides financières pour les seniors
A quelles aides prétendre pour financer une Résidence Senior ou un EHPAD ?
Accompagnement ehpad & Résidence seniors

J'appelle un conseiller au  04 72 69 89 09  ou je complète une demande en ligne !

Service Gratuit et Sans Engagement pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD partout en France !

Appelez-moi / Nous contacter

Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message
Je souhaite être appelé
J'indique une date de rendez-vous
Je sélectionne une heure de rendez-vous

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre de demande de renseignements a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

Quelles Aides financières

Selon votre niveau d'autonomie et vos ressources ?

L’APA ou Allocation Personnalisée d’Autonomie :

L'APA peut être déclenchée à la suite d’une perte d’autonomie de la personne âgée. Si cette aide est  attribuée sans conditions de ressources, elle dépend tout de même du degré de dépendance du senior (GIR). Celui-ci est déterminé en fonction de la grille AGGIR. Cette aide est attribuée aux personnes classées en GIR 1 à 4. Elle est accessible à toute personne à partir de 60 ans et résidant en France.  Elle permet de couvrir intégralement ou partiellement tout ou partie les dépenses concernant les actes essentiels de la vie comme la préparation des repas, l’aide à la toilette, … . que la personne soit à domicile, en résidence senior ou en ehpad.

Pour les seniors non bénéficiaires de l’APA :

Pour les seniors non bénéficiaires de l’APA : le conseil départemental peut verser une aide sociale aux personnes en difficulté afin de financer les interventions d’une aide à domicile. Son montant dépend des conditions de ressources du senior. 

Les caisses de retraite

Elles peuvent également participer à ces aides financières. Il s’agit principalement d’une politique d’action sociale visant le maintien à domicile ainsi que le risque de perte d’autonomie. Il suffit de s’adresser à votre caisse de retraite qui mande un professionnel pour évaluer vos besoins et y contribuer le cas échéant. 

Les autres aides financières pour les seniors

ASPA et aides fiscales

L’ASPA ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées : elle est calculée en fonction des ressources et de la situation familiale, personne seule ou vivant en couple, à partir de 65 ans. Cette allocation vise à renforcer les moyens des personnes disposant de faibles revenus. Elle lui permet  de lui assurer un niveau minimum de ressources. C’est la Carsat ou la MSA (si vous dépendez du régime agricole) qui gère cette aide financière.

Des aides fiscales sont accessibles si vous êtes imposable. Elles représentent 50% des dépenses annuelles d’aide à domicile. Elles consistent en un crédit d'impôt visant à alléger les charges du maintien à domicile. Si la personne âgée est résidente en ehpad elle peut prétendre des avantages fiscaux.

Connaître les aides fiscales en ehpad
En ehpad, à quelles aides fiscales prétendre ?

Les aides au logement en ehpad ou résidence seniors

Telles que APL, ALS et ASH

L’APL, l’Aide Personnalisée au Logement et l’ALS, l’Allocation de Logement Sociale visent à réduire votre budget alloué au loyer et aux frais d’hébergement en ehpad, USLD ou en résidence senior. C’est la Caisse d’allocations familiales soit la CAF qui attribuent ces aides financières. Vous pouvez prétendre aux aides au logement sous certaines conditions de ressources.

L’ASH, l’Aide Sociale à l’Hébergement : elle est financé par les départements. L'aide sociale concerne les frais liés à l’hébergement de la personne si celle-ci réside dans un établissement habilité à l’aide sociale. Afin d’y prétendre, il faut être âgé d’au moins 65 ans, ou de plus de 60 ans en situation d’invalidité. Il faut résider en France de façon stable et régulière et disposer de ressources insuffisantes pour acquitter les frais d'hébergement en ehpad ou son loyer en résidence autonomie. 

CMU-C et Mutuelle pour seniors
CMU-C, Complémentaire Santé et Mutuelle pour seniors

Les mutuelles santé senior

CMU-C et Complémentaire Santé

 La CMU-C, Couverture Maladie Universelle Complémentaire

Il s’agit d’une protection complémentaire gratuite et renouvelable prenant en charge l’intégralité des frais de santé. Elle est accessible aux personnes disposant de faibles revenus par leur d’assurance maladie. Il faut être résident en France depuis plus de 3 mois et en situation régulière. Cette demande de couverture doit être renouvelée tous les ans. 

L’ACS, Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé

C’est aussi un dispositif proposé par l’Assurance Maladie pour une personne âgée de plus de 60 ans.. Il s’adresse aux personnes dont le niveau de ressources est faible mais néanmoins supérieur au seuil d’accès à la CMU-C. Le montant de l’aide s’élève à 500 € par an sous forme d’un chèque santé.

Partager
Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?