Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Le Coronavirus et les ehpad : Prévention, Admissions...

Coronavirus : Quelles mesures de prévention dans les ehpad ? Admissions en ehpad possibles ?

Coronavirus : Stop en ehpad
Coronavirus : Quelles mesures de prévention en ehpad ? Les entrées en ehpad sont-elles toujours possibles ?

Actualités :  Les admissions en ehpad sont-elles toujours possibles ?

Voici les consignes du gouvernement transmises pour les entrées en ehpad :

  • Les visites des résident en ehpad sont interdites,
  • Les ehpad et USLD ne peuvent plus accueillir de personnes déambulantes (pas d’entrée en Unité Alzheimer)
  • Les visites de préadmission se font systématiquement à l’extérieur de l’établissement pour éviter toute mauvaise surprise sur une pathologie qui ne serait pas adaptée au contexte actuel,
  • Toute nouvelle admission en ehpad fait l’objet d’un confinement en chambre pendant 14 jours.
  • Les résidents sont accueillis :
  1. En chambre seule avec salle de bain individuelle,
  2. Les repas sont servis en chambre,
  3. Le suivi est renforcé,
  4. Le contrôle de la température a lieu 2 fois/jour,
  5. Le port du masque chirurgical est requis pour les résidents uniquement dans la zone d’isolement où lorsqu’un personnel vient dans leur chambre et l’équipe est dédiée.
  6. Un soutien psychologique de l’équipe et des résidents est mis en place.

Vous recherchez une place en ehpad pour un proche ? Vous vous interrogez sur les mesures mises en place dans les ehpad face au Coronavirus ? Contactez nos conseillers Ascelliance Retraite au 04 72 69 89 09. Ce service de recherche de place en ehpad est gratuit et sans engagement et ce sur toute la France.

Coronavirus et les résidents des ehpad

L’épidémie de coronavirus, si elle inquiète le monde entier, bouleverse l’économie mondiale, fait frémir les personnes âgées et les responsables des ehpad. Alors qu’il est complètement bénin pour les enfants en deçà de neuf ans, c’est en effet un virus très virulent pour les plus âgés.

En ehpad, les résidents du fait des mesures mises en place par le gouvernement bénéficient de mesures de protection beaucoup plus importante qu'à domicile.

Avec un taux de létalité, à savoir le nombre de décès par rapport au nombre de personnes infectées, de près de 15 % pour les plus de 80 ans, les mesures sont mises en place afin d’assurer la prévention des résidents des ehpad.

Comment les mettre en place et sécuriser ces lieux ?

Un constat alarmant pour un virus qui tarde à refluer

L’épidémie de coronavirus sévit déjà depuis plusieurs mois. Il est donc possible de dresser un bilan avec des statistiques fiables en attendant un vaccin qui tarde à arriver. Ce qui ressort de ces études est que ce sont aussi les jeunes seniors qui contractent le plus cette pathologie avec plus de la moitié des personnes infectées qui ont plus de 50 ans. Ce qui est encore plus frappant, c’est qu’un tiers des patients ont plus de 60 ans. Il est donc évident que cette pneumonie virale présente beaucoup plus de dangers pour les personnes âgées. Elles sont en conséquence les premières à être encadrées par des mesures de précaution.

Quelles en sont les raisons ?

Une immunité moins active

Il est évident que l’immunité d’une personne a tendance à décroître avec l’âge. On sait qu'à partir de 65 ans, il est très rare de rester en parfaite santé. Ainsi, les personnes âgées opposent une moindre résistance au virus. Il faut ajouter que des personnes souffrant de pathologies préexistantes sont elles aussi susceptibles d’être victimes de ce virus.

Il s’agit principalement :

  • De maladies cardiovasculaires : les personnes infectées présentent alors un taux de mortalité de 10,5 % ;
  • Du diabète ou de personnes en situation de surpoids avec  7,3 % ;
  • De maladies respiratoires chroniques  telles que l’asthme 6,3 %
  • D’hypertension avec un taux de 6 % ;
  • De cancer pour 5,6 %.

Poumon, cœur et d’autres organes étant fragilisés, le virus trouve des voies pour s’installer et progresser. Ce sont donc des personnes à risques qui doivent se protéger encore plus.

Dans les ehpad, les résidents ont souvent des traitements pour des pathologies diverses et sont à surveiller d’autant plus sérieusement. Il faut rappeler que quelque 7000 établissements depuis les résidences seniors en passant par les maisons de retraite ainsi que les établissements pour personnes en situation de dépendance sont concernés. C’est donc un enjeu majeur qu’il faut relever en instaurant des mesures de précaution au plus vite.

Dans cette entreprise, le Synerpa ou Syndicat National des Etablissements et Résidences privés pour Personnes Agées est partie prenante.

Des mesures de précaution en attendant le confinement

Si le confinement, instauré dans certaines villes de Chine ou encore en Italie semble la mesure extrême afin de ralentir le risque de contamination, ne semble pas encore requis, des mesures préventives sont déjà appliquées dans certains ehpad. Il s’agit notamment d’établissements situés dans l’Oise où l’épidémie s’est propagée rapidement. Le chef de l’État a déjà rencontré des responsables de maisons de retraite et encouragé à prendre des mesures drastiques afin de limiter les risques de propagation.

En dehors des habituelles recommandations qui rappellent de se laver les mains au savon, d’éviter les contacts avec des personnes extérieures, d’autres sont plus contraignantes :

  • Dans certains ehpad, les sorties, visites et rencontres sont suspendues en attendant que l’épidémie reflue ;
  • Les visites de personnes ayant séjourné dans des pays contaminés sont interdites et on conseille à ces personnes de rester chez elles ;
  • Durant les visites habituelles avec ses proches, il est tout de même préconisé de limiter les embrassades et plus largement d’éviter de toucher leurs proches ;
  • La création d’un registre recensant les visiteurs est à renseigner pour chaque visite. Il peut servir en cas de contamination ;
  • Les visites d’enfants jeunes sont déconseillées ;
  • Le directeur d’établissements hébergeant des personnes âgées peut choisir de le fermer temporairement.

Quels comportements adopter en cas d’infection ?

Comme pour les autres malades, il est impératif de mettre la personne contaminée ainsi que toutes celles ayant eu des contacts avec elle,  en isolement pendant une période de 15 jours au moins. Il faut également contacter le 15 afin de déclarer l’infection.

Il est effet essentiel de souligner que seul le SAMU est habilité à prendre les décisions concernant le cas suspect. Enfin, il est évidemment indispensable de nettoyer toutes les surfaces qui ont été touchées par le malade depuis le siège en passant par les menus objets du quotidien. Les consignes de nettoyage stipulent qu’il est indispensable d’utiliser des produits détergents et des bandeaux à usage unique.

Pour que la gestion de cette crise sanitaire soit menée avec le plus de chance d’éviter des décès dans les ehpad, il est recommandé de suivre les recommandations.

Pour le moment, le nombre de décès reste peu important, mais il faut à tout prix protéger les plus âgés qui sont les plus exposés. Les personnes âgées restent malgré tout très protégées en ehpad au vue des mesures drastiques de protection mises en place

Plus d'informations sur le site de l'Etat

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?