Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Les démarches et formalités après un décès d'une personne âgée

Quels sont les démarches et formalités obligatoires après un décès ?

Après un décès d'une personne âgée
Après le décès d'une personne âgée, quelles démarches ?

Après le décès

Votre proche vient de décéder. Vous allez avoir de nombreuses formalités à régler et des démarches à initier.

En fonction de l’endroit où se trouvait votre proche lors de son décès, voici les premières informations importantes à retenir :

Si votre proche décède à domicile

Vous devez :

  • Appeler un médecin pour qu’il constate le décès et qu’il établisse un certificat de décès.
  • Déclarer le décès à la mairie du lieu afin d’établir un acte de décès. Il sera utile d’en faire plusieurs photocopies. Cette déclaration est obligatoire et doit être faite dans les 24 heures.
  • Choisir une entreprise de pompes funèbres qui va organiser les obsèques : une inhumation ou une crémation doit être accomplie dans les 6 jours ouvrables après le décès, les dimanches et les jours fériés n’étant pas compris.

Si votre proche décède en maison de retraite

Lorsque survient le décès, l’établissement s’occupe de faire constater le décès et peut également s’occuper de faire la déclaration de décès à la mairie.

L’entreprise de pompes funèbres peut aussi s’occuper de cette formalité.

La mairie établit ensuite un acte de décès.

Nous vous invitons à consulter ce livret bien pratique pour vous aider dans vos démarches :

 

Dans l’attente des obsèques, le corps du défunt peut :

  • Etre conservé dans sa chambre à l’intérieur de l’établissement durant une période de 6 jours ouvrables maximum après le décès. Il doit alors recevoir des soins de conservation 
  • Etre transporté dans un autre lieu (par exemple l’ancien domicile du défunt) selon ses souhaits ou ceux de ses proches 
  • Etre amené au funérarium (également nommé chambre funéraire).

Certains établissements possèdent une pièce nommée reposoir ou chambre mortuaire où le corps est installé afin de permettre aux proches de venir se recueillir dans l’intimité, dans l’attente de l’intervention des pompes funèbres.

Lorsque le dossier d’admission a été rempli à l’entrée dans la maison de retraite, il est possible que votre proche ait communiqué des informations sur l’organisation à mettre en place après son décès :

  • La souscription à une assurance obsèques
  • le choix d’une entreprise de pompes funèbres
  • Le cas échéant, la direction de la maison de retraite vous informera.

Si votre proche décède à l’hôpital

En cas de décès à l’hôpital, l’établissement peut éventuellement se charger de la déclaration de décès.

Si l’hôpital dispose d’une chambre mortuaire, le corps du défunt y est amené dans l’attente de son inhumation ou de sa crémation. Durant 3 jours, le séjour du corps dans la chambre mortuaire est gratuit.

La famille peut demander, pour des raisons personnelles ou géographiques, que le corps du défunt soit transféré dans une chambre funéraire gérée par un opérateur public ou privé de son choix.

La conservation du corps dans une chambre funéraire est payante. Si vous êtes salarié du privé ou agent public, vous pouvez demander à votre employeur un congé spécifique.

En recherche de solution pour un proche âgé en maison de retraite, consultez nos spécialistes au 04 72 69 89 09.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?