Ascelliance Retraite, un service gratuit pour trouver Résidences Seniors ou EHPAD

Comment choisir entre PCH, ACTP et APA ?

Les aides financières face à une perte d'autonomie

Quelle aide choisir lors de la perte d'autonomie ?
Comment choisir entre APA, PCH et ACTP ?

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est accessible à partir de l’âge de 60ans. Quand la personne âgée bénéficiait de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne, avant l’âge de 60 ans, un droit lui permet de choisir de conserver cette allocation ou de bénéficier de l’APA.

Vous êtes à la recherche d'un Ehpad ? Nos conseillers Ascelliance Retraite peuvent vous aider ! Consultez-nous au 04 72 69 89 09 ou en ligne  sur notre annuaire gratuit Ascelliance Résidence. Ce service est gratuit.

Choisir entre PCH et APA

La PCH n’est pas cumulable avec l’APA.

A partir de l’âge de 60 ans, toutes les personnes ayant bénéficié de la Prestation de Compensation du Handicap et ayant rempli les conditions d’âge, de résidence stable et régulière et de perte d’autonomie, peut choisir à chaque renouvellement entre l’APA et la PCH.

Lorsque la personne âgée ayant atteint 60 ans n’exprime aucun choix, il est supposé qu’elle souhaite continuer à bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap.

On peut noter qu’une personne bénéficiant de l’APA, peut jusqu'à l’âge de 75 ans, si elle le souhaite faire une demande de Prestation de Compensation du Handicap, si elle répond aux critères fixés par la loi (cf article D.245-4 du code de l’action sociale et des familles).

Choisir entre ACTP et APA

L’ACTP (Allocation Compensatrice pour Tierce Personne) est remplacée depuis le 1er janvier 2006 par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) suivant la loi du 11 février 2005.

L’article 95 de cette loi a prévu que les bénéficiaires de l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne puissent choisir pour l’avantage de la Prestation de Compensation du Handicap, à chaque renouvellement de l’allocation compensatrice. Ce choix devient dès lors définitif.

Lorsque la personne bénéficiaire de cet aide n’exprime aucun choix, elle est supposée vouloir bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap.

Toutes les personnes qui étaient bénéficiaires de l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP) avant l’âge de 60 ans et qui remplissent les conditions requises pour percevoir l’APA peuvent choisir, lorsqu’elles ont atteint la soixantaine et à chaque renouvellement de l’attribution de cette allocation, de garder l’avantage de cette allocation ou choisir celui de l’APA

La personne âgée de 60 ans au minimum peut demander l’APA :

  • 2 mois avant son soixantième anniversaire  
  • 2 mois avant chaque date limite du versement de l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne.

30 jours maximum après le dépôt du dossier de demande au complet, c’est le Président du Conseil Départemental qui informe la personne du montant d’APA dont elle pourra bénéficier et de sa participation financière.

La personne concernée devra donner sa réponse sous 15 jours au Président du Conseil Départemental par écrit. Une fois ce délai passé, la personne sera considérée comme avoir choisi de garder l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne. 

En recherche de solution pour un proche âgé en maison de retraite, consultez nos spécialistes au 04 72 69 89 09.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

  • Une urgence ?
  • Trouvez une place en EHPAD, Résidence Sénior
Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre numéro de téléphone
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)
Indiquer le contenu de votre message

*Champs obligatoires

Votre demande d'urgence a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus brefsdélais.

Une
urgence ?