Votre agence conseils en residence services seniors, maison de retraite et maintien à domicile SERVICE GRATUIT

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Les délégués mandataires à domicile ou en maison de retraite

Placement maison de retraite Alzheimer

Placement maison de retraite Alzheimer

Les relations tuteurs/curateurs et leurs protégées malades Alzheimer à domicile ou en maison de retraite

Une enquête pour en savoir plus sur les relations des délégués mandataires ou tuteurs/curateurs avec les personnes Alzheimer

La Fondation Méderic-Alzheimer avait déjà fait le constat que de nombreuses personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer étaient sous mesure de tutelle ou de curatelle soit :

  • entre 10 à 20 % à domicile
  • 30 à 40 % en maison de retraite, ehpad ou foyer logement.

Dans 35 % à  60% des cas, le délégué mandataire fait partie d'un service mandataire ou d'une association tutélaire.

Les attentes des malades (enquête d'après 546 questionnaires exploités) 

  • 13 % des mesures de protection des délégués mandataires concernent des malades Alzheimer :
  • Ces personnes Alzheimer vivent dans 84 % des cas en maison de retraite
  • Elles sont agées de plus de 75 ans, voire plus de 85 ans (soit 46 % au total)
  • Elles sont sous tutelle (86 %)
  • Elles sont sous curatelle renforcée (12%).

Ces mesures concernent dans 98 % des cas à la fois les biens et les personnes et sont nécessaires pour gérer l'argent ou le budget.

Selon 69 % des professionnels interrogés , le document individuel de protection des majeurs (DPIM) élaboré avec la personne protégée est formalisé ou en cours pour les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Les rencontres entre mandataires et personnes âgées Alzheimer

Les rencontres dépendent du lieu de vie :

  • A domicile :au moins une fois par mois (37 %), tous les 3 mois (49 %)
  • En établissement : au moins une fois par mois (10 %), tous les 3 mois (59 %).

Dans cette enquête, 28 % des mandataires interrogés en rencontrent la personne protégée que deux fois par an en maison de retraite.

La grande majorité soit 82 % des mandataires demandent l'accord de la personne âgée avant de prendre une décision la concernant.

62 % des mandataires précisent qu'ils sollicitent la famille avant de prendre une décision importante et 46 % ont des rencontres regulières avec ces familles.

92 % des professionnels demandent l'accord à la personne âgée protégée pour entrer en contact avec ses proches.

La formation des délégués mandataires

88 % estiment que des formations spécifiques pourraient les aider à mieux gérer les situations avec des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

90% précisent qu'ils bénéficient d'un soutien au sein de leur service lors de situations complexes.

Source : ASH du 24 octobre 2014

Les aides

Dans la même rubrique

Comment faire une mise sous tutelle ?

La mise sous tutelle

Pour lutter contre les abus sur des personnes âgées en maison de retraite ou à domicile. il existe entre autre la tutelle et curatelle.