Votre agence conseils en residence services seniors, maison de retraite et maintien à domicile SERVICE GRATUIT

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Culpabilité liée à l'admission en maison de retraite

La sentiment de culpabilité au placement en maison de retraite

La sentiment de culpabilité au placement en maison de retraite

Le sentiment de culpabilité ressenti lors de l'entrée en maison de retraite

Entrée en maison de retraite : quand la culpabilité nous envahit

Placement en maison de retraite et sentiment de culpabilité

La culpabilité est un sentiment fréquemment ressenti par des personnes obligées à rechercher une maison de retraite pour placer un de leur proche. Pourtant, lorsque le maintien à domicile devient impossible, dangereux, ou lorsque l’entourage n’est pas  ou plus en mesure d’apporter plus d’aide, il n’existe pas d’alternative à l'admission en maison de retraite

Lorsque les aidants familiaux sont fragilisés face à la décision de placement en maison de retraite

Prendre en charge un proche âgé dont l’autonomie diminue n’est pas chose aisée. Nombreuses sont les études montrant à quel point les aidants familiaux payent leur dévouement, tant au niveau de leur propre santé, physique ou morale, que sur le plan personnel et familial, lorsque l’aide qu’ils apportent les accaparent tellement que leurs relations avec leurs enfants ou conjoint en souffre.

Or les enfants ont aussi droit à leur intimité et à leur vie privée.

Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, certaines familles envisagent d’accueillir chez elles leur proche âgé et dépendant.

Cependant cette alternative à domicile n’est pas toujours possible, ni même parfois souhaitable. En effet, il faut pour l’envisager qu’un des enfants dispose d’un logement suffisamment vaste ; il faut aussi beaucoup de temps disponible ; enfin, il faut adapter l’habitat aux contraintes de sécurité de la personne âgée.

Même si ces conditions peuvent être réunies, il n’est pas évident de pouvoir envisager l’intégration d’un tiers au sein du couple et de la famille, qui devrait en supporter les contraintes et les conséquences. Parfois, l'entrée en institution ou maison de retraite constitue la seule alternative possible.

L'importance du dialogue et des visites pour prendre la décision de l'entrée en maison de retraite

Parfois, la personne âgée n’a plus la capacité de participer à la décision de rentrer en maison de retraite. La décision doit donc être prise en coordination avec le médecin de famille, ou en prenant conseil auprès de professionnels.

Néanmoins,chaque fois que cela est possible, on privilégiera la participation de la personne âgée concernée.

On préfèrera un dialogue ouvert et franc, en expliquant que l’entourage sécurisant de la maison de retraite et le suivi médical assuré par un personnel compétent.

Choisir une maison de retraite

Dans la même rubrique

Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

EHPAD : Qu'est-ce que c'est ?

Les ehpad représentent aujourd'hui la majorité des hébergements d'accueil pour les personnes âgées soit généralement les maisons de retraite.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer

Pour bien connaître la maladie d'Alzheimer pour mieux gérer le quotidien à domicile ou en maison de retraite

 

Tarifs en EHPAD ou maison de retraite

Les tarifs d'une EHPAD

Les tarifs d'une maison de retraite – ou établissement Ehpad – sont constitués de trois éléments : le forfait soins, le tarif dépendance, et le tarif hébergement.

Pourquoi faire un mandat de protection future ?

Le mandat de protection future

Le mandat de protection future permet de désigner à l'avance une personne qui prendra pour la personne âgée les décisions importantes en cas de perte d'autonomie.